MENU

APPELS À PROJETS 2016-17

LA SOCIÉTÉ DES RENDEZ-VOUS

19 octobre 2015 - 1er décembre 2015

DATE DE TOMBÉE : 1er décembre 2015 

Depuis 2004, DIS/LOCATION multiplie la diffusion d’interventions artistiques dans l’espace public sous le signe de la furtivité, de l’invisibilité, de la dissémination et de l’exploration des contextes marginalisés; nous souhaitons pour la prochaine année encourager les projets rassembleurs qui questionnent le sens collectif de la communauté et qui ont comme modus operandi l’organisation de réunions qui impliquent des participants.

À l’ère de l’agora « chacun chez soi », du « vivre ensemble » via les réseaux sociaux, de la « présence » en ligne où nous apparaissons toujours plus « interreliés » dans un partout et un nulle-part; témoins omniscients du fil de l’actualité, « engagés » dans de multiples causes. Qu’en est-il des rapprochements tangibles ? Reste-t-il des raisons pour se réunir, pour se rencontrer dans un même lieu physique sur une base récurrente pour échanger ?

◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎◎

Appel à propositions

Mise en contexteLe projet d’articulation urbaine DIS/LOCATION amalgame en son titre des idées divergentes et complémentaires soudées par le trait d’une barre oblique. Celle-ci permet de garder bien vivantes leurs charges ambivalentes, sans les annuler. Telle une charnière, ce pivot assure la flexion et permet au sens de se balancer pour en faire basculer du coup la portée et ainsi convoquer simultanément des idées qui –autrement– ne pourraient se rencontrer. Ainsi, grâce à ce jeu, les notions liées au mouvement, au nomadisme, au détournement et à la perte de repère croisent celles qui ont trait à l’ancrage, à l’immobilisation, au positionnement et au lien avec le contexte.

DARE-DARE vous invite à proposer des interventions in socius pour générer des situations et des rencontres; qui s’ancrent dans des lieux divers et des sphères d’activités extra-artistiques (usines, lieux de travail, hôpitaux, commerces, chapelle, résidences pour personnes âgées, clubs sportifs, gare de train, parcs, centre communautaire, domiciles, etc.). DARE-DARE oriente ainsi sa prochaine programmation autour du social questionnant à travers ce thème l’idée même du centre d’artistes et de son double rôle de repère/repaire ; de lieu de référence et de refuge.

Proposez-nous des interventions qui s’inspirent ou revisitent des modèles collectifs tels : l’école, la brigade, la cellule, l’association, le club privé, la clique, le clan ou la tribu. Ceux-ci réalisés à travers une mise en commun des énergies et des savoirs, pourraient prendre la forme, par exemple, de : La société des rendez-vous, l’agence des rencontres, le cercle des initiés, l’assemblée des assemblés, la fabrique des complots, la réunion des contrariés, la communauté inavouée, le centre d’accueil, etc.

Cette année, pour réaliser sa sélection, le comité de programmation portera ainsi une attention particulière aux projets qui abordent les notions de rencontre, d’échanges, de transmission et de partage. Seront aussi privilégiés les projets, qui dynamiseront la parcelle de terrain gazonné où s’est amarré le quartier général du centre ou, qui rayonneront sur le territoire voisin de DARE-DARE, c’est-à-dire l’arrondissement Sud-ouest et les principaux quartiers qui le composent : Saint-Henri, Pointe-Saint-Charles, Petite-Bourgogne et Griffintown.

DARE-DARE invite les artistes à soumettre des projets qui s’affranchissent des notions de temps ou qui revisitent le format convenu d’un mois pour contribuer –comme nous le souhaitons– à déconditionner les modes de présentation standardisés des interventions artistiques. Les projets peuvent ainsi se déployer sur des cycles périodiques d’apparition/disparition, partant du bref instantané allant jusqu’à l’éternité. Nous attendons donc des propositions audacieuses qui visent à renouveler l’expérience collective de la ville, positionnant l’art dans des zones inédites et qui discutent, négocient, ignorent ou amplifient, transcendent ou se soumettent aux contraintes du temps et aux idées préconçues de ce qu’est une intervention artistique.                                        

DARE-DARE convie aussi les artistes qui souhaitent explorer; soit hors des champs de compétence reconnus de leurs pratiques artistiques ou, en expérimentant de nouveaux croisements de recherches en se jumelant avec un.e collaborateur/trice (artiste ou non-artiste).

L'artiste ou le collectif doit être en mesure de développer une stratégie de partage de son projet. DARE-DARE s'engage à organiser une table ronde dans laquelle ils viendront présenter et discuter de leur intervention. Les artistes de la programmation 2016 seront ainsi jumelés à un.e auteur.e /théoricien.ne (qui peut être issu.e de diverses sphères disciplinaires telles : sociologie, économie, histoire, psychanalyse, politicologie, philosophie, etc.) pour réfléchir ensemble et présenter lors de cette rencontre publique le projet qui aura été réalisé. Lors d’une résidence, l’auteur.e mènera une recherche théorique portant sur les projets diffusés dans le cadre de cet appel, sur les problématiques abordées et sur les divers enjeux qu’ils supposent.

 

VOLET INTERVENTIONS DANS L’ESPACE PUBLIC  

 

DARE-DARE offre : 


- un droit d'exposition


- un droit d'auteur


- un remboursement des matériaux de production


- une promotion du projet


- l'assistance pour l’obtention des permis et autorisations nécessaires

 

Matériel d’appui :

- 300 mots démarche artistique

- 200 mots intentions de projet (pistes de travail, mise en contexte ainsi que la (ou les) formes qu’il pourrait prendre)

- brève description des besoins techniques pressentis.

- cv

- 15 images + accès à site Web (si désiré)

 

DARE-DARE n’acceptera les dossiers que sous forme numérique  (dossier total de 15 Mg maximum)

Envoyer le tout avant le 1er décembre 2015 (minuit) à : info@dare-dare.org

 

VOLET ÉCRITURES PUBLIQUES

DARE-DARE poursuit son projet de poésie/écriture publique. Empruntant la forme brève du slogan, du haïku ou du tweet, ces courtes phrases, aphorismes, poèmes ou questions sont diffusés pour une durée d’une semaine sur une enseigne lumineuse. Les textes sont ainsi rendus visibles, le jour et la nuit, pour des milliers de passants qui transitent près de l’abri mobile du centre d’artistes.

Le comité de programmation se réserve le droit de choisir parmi les phrases proposées pour une présentation de quatre (4) à dix (10) phrases, à raison d'une phrase par semaine, pendant quatre (4) à dix (10) semaines.

Faites nous parvenir vos propositions de courtes phrases (Notez que celles-ci devront compter un maximum de 15 mots pour un total de 105 caractères, espaces compris, le tout répartis sur cinq lignes; soit 21 caractères par ligne). 

 

prennez soin d’intituler votre message: APPEL À PROJETS_DARE-DARE_VOLET ÉCRITURES PUBLIQUES

 

DARE-DARE offre :

- un droit d'exposition


- un droit d'auteur


- une promotion du projet


- le prêt des matériaux nécessaires (lettres et enseigne lumineuse)

 

Matériel d’appui demandé :

- 10 formules brèves (maximum 15 mots)

- description du projet d’écriture (200 mots)

- courte biographie

- cv

 

DARE-DARE n’acceptera les dossiers que sous forme numérique (dossier total de 15 Mg maximum)

Envoyer le tout avant le 1er décembre 2015 (minuit) à info@dare-dare.org


Projets antérieurs


7 octobre 2015
VIVA! ART ACTION
7 octobre 2015
SYLVIE LAPLANTE
30 septembre 2015
79 contaminations
12 septembre 2015
ODYSSÉE (2004-2014)
12 septembre 2015
3 DIS/LOCATIONs