Menu

Embarquer dans le réel sur le Royal : le solstice dans la lune

Victoria Stanton / L’édifiante secte de rien (n)’est sacré

20 juin 2016

Le prochain non-événement est planifié pour le 20 juin pour marquer le solstice d’été. Les participants de la formation « Boundaries of the Body » vont mener cette action non-active à partir de 20h. Toutes et tous sont bienvenus. Je vous invite à arriver avec l'esprit ouvert et, si possible, sans attente. Je ne suis pas certaine de ce qui va se passer, mais je sais que ce sera authentique.


Où : en face du Chalet du Lac des Castors - Mont-Royal
Quand : 20 juin à partir de 20h.

Dans le cadre du projet L’édifiante secte de rien (n)’est sacré.


Projets antérieurs


11 juin 2016
MAGGY FLYNN Camion de service. Grumman 1974. Transmission manuelle. Une structure mobile qui encadrera l'imprévisible. Blanc, avec des espaces peinturés en tableau noir; une invitation à y laisser des mots. Sur le côté, une boîte aux lettres qui attend des lettres d'amour ou les lettres de l'alphabet.
24 mai 2016
VICTORIA STANTON Vous êtes bienvenus à participer à mon nouveau projet, qui se tiendra sur une période d’un an : L’Édifiante secte de rien (n’)est sacré. Suite à la sélection de ce projet par le centre d'artistes DARE-DARE, dans le cadre de leur programmation ayant pour thème La Société des Rendez-vous, je me rends compte que ce sera une tâche particulièrement difficile : Ne rien faire (paradoxe anticipé).
18 mai 2016
LANCEMENT DE LA PROGRAMMATION DARE-DARE lance sa programmation sous le thème de la "Société des Rendez-vous" le 18 mai prochain pour un 6@9 à la roulotte.
4 mai 2016
GENEVIÈVE ROUSSEAU - APPUI SPONTANÉ DARE-DARE est fier de participer à la Foire d’art alternatif de Sudbury (FAAS) où se retrouveront plus d'une trentaine d'artistes qui occuperont et transformeront un espace public du centre-ville de la capitale du nickel.
20 avril 2016
ODILE JORON En tant que designer, je fais souvent appel à Google pour trouver des personnages qui seront insérés dans une perspective, c'est-à-dire une vue d’ensemble qui montre un design proposé. Ces personnages ont pour but d’animer ces images et d’indiquer l’échelle.
30 mars 2016
TABLE-RONDE Que peuvent ces stratégies de la manœuvre, des signaux faibles de la performance, de la captation des auras invisibles à l’œil nu qui se déploient pourtant dans la rugosité du bruit des chantiers ? De quelle manière l’art trouve-t-il une résonnance profonde dans la matière émotive et rationnelle des résidants, des passants, des inconscients ?