Conformément aux directives de santé publique entourant la prévention de la COVID-19, DARE-DARE se mute en télé-centre d'artistes pour une période indéterminée et ses activités en personne prennent une pause. Contactez-nous par courriel.
MENU

En création :
Amber Berson + Manon Tourigny

Souper spaghettis

1er avril 2020 - 31 mars 2021
Sous-projet de :
1er avril 2020
DUOLOGIE II

Les prémisses et l’aboutissement d’une duologie partagée entre deux commissaires

"Au printemps 2019, nous avons été jumelées pour participer au projet Duologie de DARE-DARE. Nous avons passé une année entière à discuter de la façon dont deux commissaires pouvaient travailler ensemble sur un projet qui sortirait d’un cadre commissarial. Puis la COVID est arrivée et cela nous a placé dans une situation angoissante qui perdure encore aujourd’hui. Au lieu de discuter autour d’une bière comme nous l’avions fait en 2019, nous avons poursuivi nos échanges virtuellement. Lors de ces rencontres, nos discussions ont souvent mis le projet de côté pour aborder notre quotidien en ce temps de pandémie : comment nous vivions cette nouvelle réalité, qu’est-ce que nous aimions manger pour nous réconforter, comment nous devions nous adapter au travail à la maison, ou même d’être en mesure de travailler avec l’angoisse du virus, etc.?

Puisque nos rencontres ont toujours été conviviales et nos conversations spontanées, nous avons souhaité conserver ce mode en proposant à deux artistes de participer à un repas en notre compagnie (conversation en miroir). L’idée est de sortir d’un cadre théorique pour nous concentrer sur l’expérience  (de la pandémie, de la création, de la bouffe, du partage, etc.) dans un esprit performatif. L’idée, à la base, reste le projet de livre de cuisine familial sur lequel Manon travaille à temps perdu et qui a intéressé Amber. Ce n’est absolument pas artistique mais un projet qu’elle élabore avec ses tantes et qui met de l’avant le partage, la mémoire et la transmission d’un savoir-faire. Notre projet poursuit ces idées en misant sur ce qui nous fait du bien dans une volonté de prendre soin (care).

Nous avions prévu des plans A et B selon ce qui allait être possible dans le contexte de la COVID. Nous avions même espéré pouvoir inviter le public. Nous avons aussi songé à nous filmer pour une diffusion en ligne. Avec la situation actuelle et l’incertitude qui plane encore en 2021, nous avons pris la décision de passer au plan B, soit faire une rencontre sur Zoom, à huis clos afin de nous permettre une certaine intimité et offrir à Sophie Le-Phat Ho, Sara A Tremblay et nous mêmes un espace de conversation sans contrainte. Nous avons enregistré cette soirée pour en extraire des moments clés qui sont reproduits dans le zine. Nous avons aussi invité quatre artistes (Terrance Houle, Fanny Mesnard, Keg de Sousa, Karen Tam) et nos collaboratrices (Aziza Nassih et Josianne Poirier) à nous (vous) offrir une recette."

Amber Berson est écrivaine, commissaire, doctorante et mène des recherches doctorales à l’Université Queen’s sur le thème de la culture des centres d’artistes féministes autogérés et de la pensée utopique. Elle s’intéresse aux mouvements féministes utopiques et aux imaginaires socialistes, tant à leurs origines qu’à leur héritage, touchant autant l’autogestion collective, l’auto-détermination, la garde des enfants et l’équité salariale, que les pratiques antiracistes. Elle a récemment été commissaire de Trailmix (2014); * ~ _: * JENNIFER JENNIFER X *:. ~(2013); La course annuelle des administrateur-rice-s des arts (2013); et The Wild Bush Residency (2012 -). Elle est membre du comité éditorial de .dpi, une revue féministe d’art et de culture numérique et a récemment organisé l’édition montréalaise du projet Art + Feminism Wikipedia. Ses articles ont été publiés dans Canadian Art, Esse, Fuse Magazine et C Magazine et  St Andrews Journal of History and Museum Studies.

//

Manon Tourigny est historienne de l’art et auteure. Elle s’intéresse à la vidéo, aux arts médiatiques, à la photographie, à la performance et aux pratiques artistiques qui s'inscrivent dans l'espace public. L’aspect collaboratif est essentiel dans sa pratique d’auteure et de commissaire. Dans toutes les étapes d’un projet (recherche, écriture, mise en espace), elle s’assure d’être en discussion avec l’artiste. Elle a rédigé de nombreux articles et textes pour des revues spécialisées (Ciné bulles, CV photo, esse arts + opinions, Espace et Inter), en plus d'écrire des opuscules pour différents organismes (centres d’artistes, centres d’exposition et musées). Elle fait parti du collectif de commissaires N. & M., qui centre ses recherches sur les collaborations, les processus artistiques et la contamination entre les artistes, les œuvres et le rôle même du commissaire. 






.