MENU

FEMMES FRICTIONS

Paroles en chantier

14 septembre 2018 - 15 septembre 2018

Les centres d'artistes DARE-DARE et LA CENTRALE s'associent pour vous proposer FEMMES FRICTIONS paroles en chantier

L'événement articulé sur 2 jours permettra de réfléchir et de débattre avec des artistes sur divers enjeux reliés à des pratiques d'intervention artistique dans l'espace public. Ceci plus particulièrement à travers les prismes d'approches FÉMINISTES, de pratiques poétiques, politiques et critiques qui peuvent générer des FRICTIONS et/ou nourrir un questionnement sur la notion de la faillite, de la déception ou de l'ÉCHEC.


► JOUR 1 _vendredi 14 septembre @ DARE-DARE  

(16h00 @ 18h00) ||| Paroles en chantier avec : Helena Martin Franco - Kamissa Ma Koïta - Laurence Beaudoin-Morin - Julie Isabelle Laurin - Julie Delporte et Morgane Duchêne Ramsay

(18h00 @ 19h30) ||| BBQ libre (potluck) + épluchette de blé d'Inde

(20h00 @  21h00) ||| présentation du Documentaire vivant (du collectif Auto-Workshop) sur un terrain vacant voisin                                      *le lieu sera dévoilé sous peu*

*********

► JOUR 2 _samedi 15 septembre @  LA CENTRALE-galerie Powerhouse

(15h00 @ 17h00) ||| Paroles en chantier avec :: Atelier avec Journée sans Culture (Pablo RodriguezMirna BoyadjianMarine Gourit

Et si l’échec se concevait comme une forme d’inertie et d’impuissance face au programme de destruction planétaire du capitalisme ? Et si l’échec était l’impossibilité d’imaginer notre monde par-delà ses représentations dominantes ?
/
Journée sans culture vous invite à un atelier de discussion sur les possibles renversements de l’échec. Dans un esprit de solidarité et de relais, on s’intéressera à la cartographie comme pratique de résistance politique. Comme le montre les travaux de collectifs tels qu’Iconoclasistas, Bureau d’études et Counter-Cartographies, les tentatives de cartographie collectives sont ancrées dans leur propre contexte socio-politique, chacune répondant à des horizons distincts et à des luttes particulières.  
/
Comment cette pratique peut-elle résonner dans notre propre contexte ? S'emparer de nos cartographies, comme de nos échecs, serait-il une façon de s’orienter envers les non dits en jeu ? À l’horizon : tracer les liens de nos résistances infrapolitiques, tisser des alliances, créer des nouvelles circulations pour repenser les mondes en émergence. 

Contacter galerie@lacentrale.org pour vous inscrire (15 participant.e.s maximum). 
Atelier gratuit  de 15h à 17h

(17h00 @ 19h00) ||| Repas-GROSSE SOUPE + conférences-éclair avec : Marilou Craft et Philippe Dumaine (Projet Hybris), Stéphanie Dufresne (L'Euguélionne) et Valérie Perron

(19h00 @ 21h00) ||| Micro-ouvert + soirée performances ratées

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////




Projets antérieurs


16 août 2018
MONA SHARMA
7 juillet 2018
VENTE DE GARAGE
27 juin 2018
LANCEMENT
21 juin 2018
LANCEMENT