MENU

GUILLAUME BOUDRIAS-PLOUFFE

Le lutteur à l'eau de rose

24 septembre 2014

LE LUTTEUR A L’EAU DE ROSE

C’est en 1964 que feu Fernand Gignac (1934-2006) devenait Monsieur Radio-Télévision et qu’il profitait de cet élan pour se produire en solo à la Place des Arts (concert endisqué TF-347). Cependant, c’est du haut de ses 9 ans qu’il chante pour la première fois seul en public ; sur un ring de lutte ! 70 et 50 ans après ces deux moments de gloire, vous êtes conviés à offrir un hommage, sans ironie et en toute modestie, à celui qui aura su bercer le cœur de milliers de québécois et québécoises. Ce personnage emblématique, maître de cérémonie et chanteur de charme, animateur de radio et homme de télévision, aura lutté toute sa vie en fier représentant d’une culture trop souvent qualifiée de second ordre. Il n’aura laissé personne indifférent. C’est sur l’esplanade de la Place des Arts, que vous pourrez entonner ses plus grands succès, pour le bonheur... ou le malheur de tous.

Un enregistrement sonore, sera diffusé sur les ondes du projet radio DARE-DARE en novembre. APPORTEZ VOS ROSES EN PLASTIQUE POUR RENDRE CE MOMENT ENCORE PLUS INOUBLIABLE.

L’artiste tient à remercier le CALQ, le centre d’histoire de Montréal, la Place des Arts ainsi que Monsieur Benoit Gignac pour l’entrevue accordée en personne et pour la biographie de son père.

 

///////

Guillaume Boudrias-Plouffe détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia (Montréal) et une maîtrise en arts visuels de l’Université d’Ottawa. Depuis 2008, il a présenté des performances et expositions individuelles et participé à plusieurs expositions collectives, au Canada et en France. En 2013, son travail a fait l’objet d’une monographie publiée par BRAVO (Ottawa) et il recevait le Prix Joseph-S-Stauffer en arts visuels du Conseil des Arts du Canada. En 2014, il a participé à la série documentaire Les Contemporains, diffusée sur ARTV et organisée par L’Arsenal, et son travail sera présenté au Musée d’art contemporain de Montréal.


Projets antérieurs