Menu

INSCRIPTION__CAMP DE JOUR ARTISTIQUE

Défiler l'histoire

1er juillet 2017 - 22 juillet 2017

DARE-DARE poursuit son projet d'articulation urbaine DIS/LOCATION. Débuté en 2004, le centre a choisi la ville comme contexte de diffusion et consacre sa programmation exclusivement à des projets d'art public. Ce faisant, DARE-DARE étend le rayonnement des arts auprès de différents publics par son insertion dans le quotidien de la ville. 

Depuis mai 2015, DARE-DARE a installé son quartier général dans le Sud-Ouest de Montréal. Traversé par le canal Lachine, l’arrondissement du Sud-Ouest dont l’élargissement a joué un rôle clé dans l’essor de Montréal, lui permet de devenir une importante métropole industrielle dès le milieu du 19e siècle. Composé de quartiers ouvriers emblématiques dont Saint-Henri, Pointe-Saint-Charles et la Petite-Bourgogne, l'arrondissement du Sud-Ouest est empreint d’un patrimoine architectural et social singulier. 
 
Le projet de camp de jour DÉFILER L’HISTOIRE souhaite célébrer cet héritage important afin de le faire connaître aux plus jeunes par le biais de trois ateliers de création dirigés par les artistes professionnelles Christine Comeau, Noémi McComber et Martin Dufrasne.

À chacune des semaines, les enfants exploreront la fabrication de costumes et de bannières à l'éffigie du quartier et de son patrimoine architectural. Suite à ces ateliers, les enfants seront invités à se vêtir de leur création afin de participer à la grande parade DÉFILER L'HISTOIRE qui se tiendra à l'automne 2017.

 


ACTIVITÉS QUOTIDIENNES
 

  • Explorer de manière créative le patrimoine architectural du Sud-Ouest de Montréal par la confection de costumes, maquettes, bannières et drapeaux.
  • Ateliers de peinture, dessin, collage, couture, banderole, fanion et performance.


PUBLIC :
Âge de 9 à 12 ans


LIEUX :
Terrain de DARE-DARE, dans le triangle formé par les avenues Greene, Atwater et de la rue Doré ET au Centre culturel Georges-Vanier situé au 2450 Workman, à Montréal


HORAIRE QUOTIDIEN  *** Peut varier en fonction de la météo  ***

9h30 à 10h00 : Arrivée / accueil sur le terrain de DARE-DARE (Artiste + animatrice)

10h00 à 11H00 : Présentation sécurité (5minutes) et activités – terrain extérieur de DARE-DARE 

11h00 à 11h15 : Petite pause collation

11h15 à 12h00 : Activités – terrain extérieur de DARE-DARE 

12h00 à 12h45 : Dîner sous les arbres sur le terrain de DARE-DARE

12h45 : Déplacement en direction du Centre culturel Georges-Vanier

13h00 à  14h00 : Activités – Centre culturel Georges-Vanier

14:00 à 14h15 : Petite pause collation

14h15 à 15h15 : Activités – Centre culturel Georges-Vanier

15h15 : Retour sur le terrain de DARE-DARE

15h30 à 16h00 : Départ / fin de la journée – terrain de DARE-DARE

NIVEAU DE FRANÇAIS : Intermédiaire et avancé


PRODUCTION FINALE :
Tous les enfants sont invités à participer à la grande parade DÉFILER L'HISTOIRE à l'automne 2017.


OUVERT À TOUS // AUCUNE APTITUDE ARTISTIQUE REQUISE

:::::::::::::::::::: CAMP ET MATÉRIAUX GRATUITS ::::::::::::::::::::


Possibilité de s’inscrire à la semaine. Maximum de deux semaines.  
12 participants par semaine.

Semaine A — 24 au 28 juillet ::: Christine Comeau - Récits vagabonds
Semaine B — 31 juillet au 4 août ::: Noémi McComber - Drapeaux et bannières
Semaine C — 7 août au 11 août ::: Martin Dufrasne - Parader mon patrimoine


 
Semaine A : Récits vagabonds
24 juillet 2017 - 28 juillet 2017

Lors de cet atelier, les enfants exploreront la matière textile par la couture et l’agencement de divers matériaux hétéroclites. Ils créeront des costumes liés aux thèmes du nomadisme, de la mobilité, de la quête et des frontières physiques et mentales créées par le déplacement. Les sculptures vêtements ou sculptures nomades deviendront lieux d’échange et de discussion.

Christine Comeau inscrit sa pratique dans l’art contextuel, l’installation performée, la sculpture vêtement et la poésie vivante. Les résidences de création font partie intégrante de sa démarche artistique. En effet, ses propos de recherche sont de l’ordre de la mobilité (maisons mobiles), de l’exil, de l’habité, de la contrainte et des frontières physiques et mentales engendrées par les déplacements. Son travail a fait l’objet d’expositions individuelles et collectives au Canada, en Allemagne, en Suède et au Brésil. Elle est de la cuvée Art souterrain 2012 avec son projet nomade 3000 ans d’errance. Elle participe au Printemps des poètes en 2011 avec le spectacle de poésie multidisciplinaire Apparences, grâce à l’obtention d’une bourse Première Ovation en arts littéraires. Christine Comeau a également pris part à plusieurs résidences de création dont celles ayant eu lieu au centre d’artistes Est-Nord-Est, à St-Jean-Port-Joli en 2011 et celle de WildWuchs e.V., à Görlitz, en Allemagne, en 2013. Christine Comeau détient une maîtrise interdisciplinaire en art à l’Université Laval. Elle vit, dérive et travaille à Montréal.

http://christinecomeau.com

 


 

Semaine B : Drapeaux et bannières
31 juillet 2017 - 4 août  2017

Dans cette série d’ateliers, les participants seront amenés à explorer leur identification au territoire et à découvrir, révéler et inventer des signes, des symboles et des repères identitaires à travers une série d’exercices pratiques orientés autour de la création graphique et plastique. Des ateliers de création performative en groupe viendront compléter le programme afin d’orchestrer la présentation finale des projets. 


Noémi McComber a obtenu une maîtrise en arts visuels et médiatiques du Chelsea College of Art (University of the Arts, Londres) au Royaume-Uni en 2002. Depuis, elle poursuit différents projets artistiques en tant qu’artiste et commissaire, adoptant une approche multidisciplinaire et collaborative. Elle a notamment présenté son travail au ICA (Institute of Contemporary Art) à Londres et au Kunstverein Kohlenhof à Nurembourg en 2003, au Moscow Centre for the Arts et à la Castlefield Gallery de Manchester en 2006, à la galerie L’Oeil de poisson de Québec et au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke en 2007, ainsi qu’à La Centrale galerie Powerhouse et à B-312 à Montréal en 2009. En 2011, elle a présenté Nouveaux drapeaux pour vieux monuments à DARE-DARE, Déploiement en règle au festival de performance Viva art action!, ainsi que La peau du bronze, une exposition solo à la Maison des Arts de Laval. En 2013 on a pu voir ses vidéos à la galerie Optica dans une exposition individuelle intitulée Mise en échec et son travail a été diffusé en Finlande, au Pays de Gales et en Colombie. Elle vit et travaille à Montréal.

http://www.noemimccomber.com

 



Semaine C ::: Parader son patrimoine
7 août 2017- 11 août 2017

 
Cet atelier de création consistera à confectionner des modèles réduits de bâtiments historiques emblématiques de l’arrondissement. Ceux-ci seront choisis par les enfants, suite à une enquête basée sur leur connaissance du quartier et à la présentation d’un diaporama. Ces maquettes de carton seront par la suite fixées sur une perche et paradées dans une procession, tels des personnages illustres de leur quartier.

 

Martin Dufrasne est diplomé en histoire de l'art, en design de l'environnement et en art interdisciplinaire. Sa pratique artistique se manifeste principalement à travers l’installation, la photographie et l’art action. Ses œuvres questionnent les notions de valeur, de transformation et d’engagement. Depuis 1998, il mène en parallèle à sa pratique individuelle un travail en duo avec l’artiste Carl Bouchard et il collabore ponctuellement à des projets initiés par des artistes amis : Sylvie Cotton, Charles Guilbert, Daniel Danis. Son travail a été présenté dans diverses expositions collectives et individuelles, lors de biennales et de festivals de performance ; au Québec, au Canada et à l'étranger. En parallèle à sa pratique artistique, Martin Dufrasne réalise des projets à titre d’auteur ou en tant que commissaire. Co-fondateur des ateliers d'artistes TouTTouT à Chicoutimi (1997), Martin Dufrasne est actif dans le milieu des centres d'artistes du Québec à titre de travailleur culturel depuis une vingtaine d'années (Le LOBE/1996-2004, 3e impérial/2006-2008). Il est actuellement coordonnateur de la programmation au centre de diffusion d’art multidisciplinaire de Montréal DARE-DARE, où il travaille depuis 2010.
 

Le CAMP DE JOUR ARTISTIQUE est rendu possible grâce à l'appui du

 

programme Jeune Public

calq_bleu.jpg (image - 140 x 100 free)

 

 et du

logo_georges_vanier.jpg (image - 140 x 100 free) 

 


Projets antérieurs


29 juin 2017
Lancement VERS LIBRES DARE-DARE est fier de lancer le recueil VERS LIBRES – 5 ans d’écritures publiques sur l’enseigne lumineuse – rendu possible grâce à la collaboration des Éditions du Noroît. MERCI aux artistes Geneviève Amyot, Chloé Beaulac, Rémi Beaupré, Soufïa Bensaïd, Nicole Brossard, Simon Brown, Claire Burelli, Daniel Canty, Alice Feldt, Cynthia Girard, Céline Huyghebaert, Odile Joron, Sylvie Laliberté, Isabelle Lamarre, Marie-Line Laplante, Sylvie Laplante, Arkadi Lavoie Lachapelle, Geneviève Letarte, Bruno Mainville, Hélène Matte, Viviane Namaste, Jeanne Painchaud, Marc-Antoine K. Phaneuf, Marie-Andrée Poulin, Rosana y Aris, Carl Trahan, Stéfanie Requin Tremblay et Josée Yvon.
10 juin 2017
PHIL ALLARD Suite à la sélection par le centre de diffusion d’art multidisciplinaire DARE-DARE, l’artiste PhiIippe Allard propose Freiner la chute, une œuvre éphémère monumentale. Cette œuvre pensée spécifiquement pour l’appel de projet lancé par l’arrondissement du Sud-Ouest, agit dans une lignée se rapprochant du land art. Par ce geste artistique fort et sans équivoque Freiner la chute crée un lien direct avec la problématique envahissante de l’agrile du frêne.
10 juin 2017
DOUGLAS SCHOLES La HALTE (anciennement appelée Centre de documentation) accueille une partie du projet Le flâneur : (re)marquer de l’artiste Douglas Scholes. Une photographie et une sculpture seront présentées, ainsi qu'une projection extérieure du film Wanderer: (re)Marking suivie d’une discussion avec l’artiste et la commissaire. Ce projet rend compte du canal de Lachine en tant qu’entité expérimentée par le personnage du flâneur, incarné par l’artiste, ainsi que par plusieurs contributeurs.
6 juin 2017
GUILLAUME LA BRIE Guillaume La Brie répare des éléments de mobilier urbain. Cette action se voit toutefois détournée par ses intentions artistiques, soucieuses d'anomalies. 6 au 10 juin 2017 : 1er bloc d'interventions dans l'espace public. Samedi 10 juin 2017, de 14h à 17h : vernissage à la roulotte DARE-DARE. 26 au 30 septembre 2017 : 2e bloc d'interventions dans l'espace public.
27 mai 2017
Lancement de la programmation 2017-2018 Lancement + inauguration, le samedi 27 mai 2017 en formule 4@8. Musique par Dj 50 PIA$$E$ (aka Érick d'Orion). Hot-dogs et surprises!
23 mai 2017
MARION LESSARD D’un mot et de sa définition, Marion Lessard compose l’anagramme poétique d’un autre mot et de sa définition, qui prend alors la place de l’officielle, et ainsi de suite, indéfiniment, dans une longue chaîne de subversion du sens. La visée est poétique et ludique : insérer dans la Référence l’Irrévérence; activer les sens du sens. À l’issue de ce long projet, un nouveau dictionnaire imprimé verra le jour, qui sera pourtant le même (considéré comme la somme de ses lettres).