Menu

LA MUSIQUE DE TOUT LE MONDE

LANCEMENT FESTIF_5@9 à la roulotte_1er novembre

1er novembre 2014

:::::ÉCOUTEZ::::

La musique de tout le monde _présentation

La musique de tout le monde  suite énumérative

La musique de tout le monde  suite cumulative

La musique de tout le monde  indicatif final

La musique de tout le monde  indicatif 3 secondes

La musique de tout le monde  tout

La Musique de tout le monde, un projet interdisciplinaire de Magali Babin et Sylvie Cotton, a débuté en août 2013. Il a consisté à aborder les résidentes et résidents du complexe des Habitations Jeanne-Mance (HJM) dans le but de réaliser ensuite plusieurs projets sonores.

Les artistes ont créé trois compositions musicales dont la matière première est la liste sonore de tous les prénoms des 290 personnes ayant accepté de participer à La Musique de tout le monde. La liste est devenue un matériau qui se décline en 3 formulations audio : une suite énumérative de tous les prénoms, une superposition progressive de tous les prénoms, et une accumulation unique de tous les prénoms. Au final, les deux artistes ont tiré de ce tissu de rencontres et de paroles, un indicatif sonore qu’elles décident de diffuser publiquement comme le symbole entendu et reconnu de cette présence humaine au cœur du monde urbain. Ce son devient l’indicatif de la présence de ces vies humaines au quotidien domestique, intime et familial, et vivant au cœur de Montréal et plus précisément, en son centre névralgique, historique, social et maintenant aussi, artistique.

Globalement, de l’œuvre émane l’interdisciplinarité souhaitée par Babin et Cotton, et ramène à l’avant plan la vocation relationnelle du projet, conservée à toutes les étapes de réalisation.

Le 2e volet est une émission radiophonique de 21 heures consécutives diffusant le choix musical préféré des résidentes et des résidents-e-s associé aux créations sonores.

La zone occupée par les Habitations Jeanne-Mance (HJM), un quartier avoisinant Dare-Dare et un lieu communautaire historique à Montréal, a été épargnée par le réaménagement du secteur du centre-ville devenu le « chic » Quartier des spectacles. Il est un des rares secteurs résidentiels à y avoir été sauvegardé. Ce nouvel espace, principalement commercial, et dit à vocation culturelle, met maintenant en vedette du divertissement en tous genres, intérieur comme extérieur, et ce, 365 jours par année.

C’est dans ce contexte que le projet La Musique du monde de tout le monde vient se placer: il vient rappeler, en périphérie à toute cette agitation, non seulement la présence des citoyennes et de citoyens qui résident aux HJM, mais aussi les diverses appartenances culturelles, peu reconnues, et même, peu connues, de près de 2000 personnes.


Projets antérieurs


21 octobre 2014
VINCENT CHARLEBOIS Des sacs de gravier sont transportés puis déversés dans un lieu public afin de constituer un monticule de roche. Une brouette a été amené afin que le pelleteur puisse recueillir le gravier pour le déplacer au prochain lieu. Cette opération se veut répétitive et sans finalité autre que celle de déplacer un tas de roche. Lorsque le pelleteur est épuisé, le gravier est laissé sur place jusqu'à la prochaine session de pelletage.
16 octobre 2014
AURÉLIE PEDRON RÛE consiste en une série de recherches sur le mouvement, réalisées seules ou en duo et qui se développent sur le mode de la rencontre -par jeu de contraste et de miroir- elles révèlent des similarités et différences qui caractérisent ces échanges.
15 octobre 2014
GENEVIÈVE LETARTE La suite de poèmes inédits que je propose ici tient tout à la fois du haïku païen, du slogan intime, de la pub existentielle. Bref, une parole individuelle qui se veut collective selon le fameux « Je est un autre » de Rimbaud. En fait, je considère ces poèmes comme des états d’être de la peur, quand celle-ci est ressentie physiquement aussi bien que moralement ou métaphysiquement.
1er octobre 2014
APPELS À PROJETS 2015-16 Pour sa programmation 2015-2016, DARE-DARE propose un cadre de travail autour de la notion d’infiltration. Nous faisons appel aux artistes qui désirent inscrire l’art dans le quotidien ; qui veulent s’immiscer dans l’environnement social par des stratagèmes de tout acabit et à durées variables.
27 septembre 2014
Pohanna Pyne Feinberg - résidence de recherche Dans le cadre du volet 2_Espace critique,
 DARE-DARE reçoit Pohanna Pyne Feinberg.
24 septembre 2014
GUILLAUME BOUDRIAS-PLOUFFE LE LUTTEUR À L'EAU DE ROSE : Hommage performatif à Fernand Gignac. Venez entonner votre air populaire dans des «duels amicaux» le 24 septembre à partir de 18 h sur l’Esplanade de la Place des Arts devant le Musée d’art contemporain de Montréal.