MENU

Le CERCLE D’ACTIONS

8 janvier 2022

Événement de clôture de la micro-résidence de Laurence Beaudoin Morin à la HALTE de DARE-DARE

Laurence Beaudoin Morin, Alexis Belzile, Sophie Chabot, Catherine Lalonde Massecar, Julie-Isabelle Laurin, Myriam Le Ber, Hugo Nadeau, Anne-Marie Ouellet, Josianne Poirier et Hélène Chartier (en différé) se sont télé-rencontré·es pour un potluck de micro-actions, écrits et traces performatives. Les enregistrements d'actions en plein air, les récits d'événements, les lieux de synthèse et les expériences collectives de Yi King se sont succédés dans la spontanéité et le jeu.

Le CERCLE D’ACTIONS prend la forme d’un partage de l'expérience d'un processus en cours, ponctué de diversions performatives, notamment d'actions et de lectures par l’artiste et les participant·e·s. Celles et ceux-ci sont invité.e.s à créer de courts scripts d’actions performatives à insérer dans les trois espaces proposés par l’artiste: Masque, Montagne et Plancher.


RÉSIDENCE
Lors de sa micro-résidence de recherche à la HALTE en octobre dernier, Laurence Beaudoin Morin a créé de nouveaux espaces en s'appuyant sur la correspondance entre des ouvrages textuels et graphiques, comme autant de sites de possibilités (ou d’impossibilités) où composer des actions performatives. L'essence du travail de l’artiste consiste à l'expérimentation collaborative, selon la méthodologie d’une création in situ, pour ainsi expérimenter notre pouvoir d’action dans ces espaces.

La résidence a été consacrée à la création d’associations parfois étonnantes, à des rapprochements inédits et au tissage de références parmi la collection; afin de créer des sous-espaces utopiques et de les transformer par ces agencements motivés par une projection émancipatrice, relationnelle et réparatrice.

Laurence invite ensuite le public à s’introduire avec elle dans ces espaces, à travers l’élaboration de scripts performatifs, que ce soit dans l’action ou par le texte. Le CERCLE D’ACTIONS permet d’imaginer des situations invraisemblables ou exagérées, sans y être limitées. Cette forme est appréhendée pour sa capacité à ouvrir des imaginaires qui cherchent à dépasser les limites environnementales, historiques, politiques, temporelles, météorologiques, etc., tout en demeurant en résonance avec celles-ci.

Laurence Beaudoin Morin est une artiste de la performance de Montréal. Dans son travail, elle entend initier une réflexion sur la pratique du rassemblement en célébrant la complexité de sa praxis. Se voulant initiatrice et documentariste de circonstances propices aux rencontres et à l’apprentissage de notre auto-détermination, Laurence développe une pratique axée sur le travail collectif. Elle vise à créer des circonstances propices au partage des savoirs grâce à la vitalité politique du processus. Travaillant principalement dans les terrains vagues urbains, elle propose une compréhension liminaire de ces lieux, où les corps en mouvement délimitent leur paysage relationnel.


Projets antérieurs


20 novembre 2021
Souper Spaghetti
6 novembre 2021
VIR ANDRES HERA





.