MENU

Martine Lauzier

Entrevues sonores en marchant

7 février 2018 - 18 avril 2018

Pour la conception de ses entrevues (qu'elle a mené pendant plus de 6 mois), Martine Lauzier s’inspire de la promenade sonore et de la pratique de philosophes qui réfléchissaient en marchant. Selon eux, la pensée se développe (entre autres) lors de ces déplacements.

Elle se sert de la promenade pour créer un contexte qui favorise l’échange et incite l’artiste interviewé à parler de son travail différemment. C’est également un prétexte pour faire des ponts entre l’espace et la démarche artistique de l’artiste.

Chaque artiste de la programmation 2017-2018 a été invité à choisir un lieu, un point de rencontre et un trajet en lien avec le projet qu’il a présenté à Dare-Dare. Martine Lauzier a composé des questions en fonction du lieu choisi et du projet de l’artiste. Lors de l’entrevue, une caméra filmait le paysage qui se trouvait devant eux sans montrer l’interviewer ni l’interviewé. Les vidéos sont diffusées sur le site web de Dare-Dare et présentent le paysage et l’entretien.

BIO | Le travail de Martine Lauzier est principalement sonore. Elle a complété une maîtrise en art visuel et médiatique à l’UQÀM en 2005. Elle est membre de Perte de Signal. Elle vit et travaille à Montréal.

DÉMARCHE | À partir de la voix humaine, de descriptions, de sons enregistrés et d’images filmées, Martine Lauzier s’intéresse aux espaces sonores et à la place des individus dans ces espaces. Elle s’intéresse également aux frontières mouvantes de la sphère publique et personnelle. Elle tente de créer des relations singulières entre la marche, la voix, les mots, le regard et la pensée.

Entretien #1 - Claire Mœder

Entretien #2 - Guillaume La Brie

Entretien #3 - Giorgia Volpe

Entretien #4 - John Boyle-Singfield

Entretien #5 - Amélie Brindamour

Entretien # 6 - Marion Lessard


Voir aussi


13 septembre 2017
CLAIRE MOEDER
26 août 2017
AMÉLIE BRINDAMOUR
24 juillet 2017
GIORGIA VOLPE
10 juillet 2017
JOHN BOYLE-SINGFIELD
6 juin 2017
GUILLAUME LA BRIE
23 mai 2017
MARION LESSARD