MENU

PARADER SON PATRIMOINE

CAMP DE JOUR ARTISTIQUE avec Martin Dufrasne

7 août 2017 - 11 août 2017
Sous-projet de :
1er juillet 2017
CAMP DE JOUR ARTISTIQUE
Cet atelier de création consistait en la confection de modèles réduits de bâtiments historiques emblématiques de l’arrondissement Sud-Ouest. Ils ont été choisis par les enfants, suite à une enquête basée sur leur connaissance du quartier et la présentation d’un diaporama. Au cour de la semaine, les participant.es ont fait du dessin d'observation, ont appris certains rudiments de schématisation en plan et en élévation, ont réalisé aussi quelques exercices de composition et d'assemblage en volume. Les constructions miniatures ont par la suite été fixées sur une perche et paradées dans une procession, tels des personnages illustres de leur quartier.
 
Martin Dufrasne est diplomé en histoire de l'art, en design de l'environnement et en art interdisciplinaire. Sa pratique artistique se manifeste principalement à travers l’installation, la photographie et l’art action. Ses œuvres questionnent les notions de valeur, de transformation et d’engagement. Depuis 1998, il mène en parallèle à sa pratique individuelle un travail en duo avec l’artiste Carl Bouchard et il collabore ponctuellement à des projets initiés par des artistes amis : Sylvie Cotton, Charles Guilbert, Daniel Danis. Son travail a été présenté dans diverses expositions collectives et individuelles, lors de biennales et de festivals de performance ; au Québec, au Canada et à l'étranger. En parallèle à sa pratique artistique, Martin Dufrasne réalise des projets à titre d’auteur ou en tant que commissaire. Co-fondateur des ateliers d'artistes TouTTouT à Chicoutimi (1997), Martin Dufrasne est actif dans le milieu des centres d'artistes du Québec à titre de travailleur culturel depuis une vingtaine d'années (Le LOBE/1996-2004, 3e impérial/2006-2008). Il est actuellement coordonnateur de la programmation au centre de diffusion d’art multidisciplinaire de Montréal DARE-DARE, où il travaille depuis 2010.
 

Programme Jeune Public
 calq_bleu_1.jpg (image - 140 x 100 free)
 
et du
logo_georges_vanier_1.jpg (image - 140 x 100 free)

Projets antérieurs


24 juillet 2017
GIORGIA VOLPE Au cours de ce projet, je souhaite créer un lieu interstitiel dans la ville en proposant un objet relationnel qui induit la construction d’un espace commun. Mon intention est d’utiliser un objet de la culture populaire québécoise et de le transformer en plateforme d’investigation sur le dialogue et l’intersubjectivité.
10 juillet 2017
JOHN BOYLE-SINGFIELD Ce projet est le fruit d’une longue réflexion sur le rapport entre la répétition, l’expérience et le langage. Il s’agit d’une performance réalisée par un groupe de performeur­-euse-­s qui effectueront plusieurs actions distinctes dans l’espace public. Chacune de ces actions sera répétée sept fois par jour au même endroit pendant une semaine.
1er juillet 2017
CAMP DE JOUR ARTISTIQUE Le projet de camp de jour DÉFILER L’HISTOIRE souhaite célébrer le patrimoine et l'histoire du quartier St-Henri, afin de le faire connaître aux plus jeunes par le biais de trois ateliers de création dirigés par les artistes professionnelles Christine Comeau, Noémi McComber et Martin Dufrasne.
29 juin 2017
VERS LIBRES Durant cinq ans, c’est vingt-neuf artistes qui se sont inspirés du contexte socio-environnemental pour proposer des aphorismes, des vers et des discours qui empruntent la forme brève du slogan, du haïku ou du tweet. Ce recueil présente cinq programmations annuelles thématiques : spectacle, temps, peur, infiltration et la société des rendez-vous.
10 juin 2017
PHIL ALLARD Suite à la sélection par le centre de diffusion d’art multidisciplinaire DARE-DARE, l’artiste PhiIippe Allard propose Freiner la chute, une œuvre éphémère monumentale. Cette œuvre pensée spécifiquement pour l’appel de projet lancé par l’arrondissement du Sud-Ouest, agit dans une lignée se rapprochant du land art. Par ce geste artistique fort et sans équivoque Freiner la chute crée un lien direct avec la problématique envahissante de l’agrile du frêne.
10 juin 2017
DOUGLAS SCHOLES La HALTE (anciennement appelée Centre de documentation) accueille une partie du projet Le flâneur : (re)marquer de l’artiste Douglas Scholes. Une photographie et une sculpture seront présentées, ainsi qu'une projection extérieure du film Wanderer: (re)Marking suivie d’une discussion avec l’artiste et la commissaire. Ce projet rend compte du canal de Lachine en tant qu’entité expérimentée par le personnage du flâneur, incarné par l’artiste, ainsi que par plusieurs contributeurs.