Menu

RÉCITS VAGABONDS

CAMP DE JOUR ARTISTIQUE avec Christine Comeau

24 juillet 2017 - 28 juillet 2017
Lors de cet atelier, les enfants exploreront la matière textile par la couture et l’agencement de divers matériaux hétéroclites. Ils créeront des costumes liés aux thèmes du nomadisme, de la mobilité, de la quête et des frontières physiques et mentales créées par le déplacement. Les sculptures vêtements ou sculptures nomades deviendront lieux d’échange et de discussion.

Christine Comeau inscrit sa pratique dans l’art contextuel, l’installation performée, la sculpture vêtement et la poésie vivante. Les résidences de création font partie intégrante de sa démarche artistique. En effet, ses propos de recherche sont de l’ordre de la mobilité (maisons mobiles), de l’exil, de l’habité, de la contrainte et des frontières physiques et mentales engendrées par les déplacements. Son travail a fait l’objet d’expositions individuelles et collectives au Canada, en Allemagne, en Suède et au Brésil. Elle est de la cuvée Art souterrain 2012 avec son projet nomade 3000 ans d’errance. Elle participe au Printemps des poètes en 2011 avec le spectacle de poésie multidisciplinaire Apparences, grâce à l’obtention d’une bourse Première Ovation en arts littéraires. Christine Comeau a également pris part à plusieurs résidences de création dont celles ayant eu lieu au centre d’artistes Est-Nord-Est, à St-Jean-Port-Joli en 2011 et celle de WildWuchs e.V., à Görlitz, en Allemagne, en 2013. Christine Comeau détient une maîtrise interdisciplinaire en art à l’Université Laval. Elle vit, dérive et travaille à Montréal.

http://christinecomeau.com
 
 
Programme Jeune Public
 calq_bleu_1.jpg (image - 140 x 100 free)
 
et du
logo_georges_vanier_1.jpg (image - 140 x 100 free)
 

Projets antérieurs


10 juillet 2017
JOHN BOYLE-SINGFIELD Ce projet est le fruit d’une longue réflexion sur le rapport entre la répétition, l’expérience et le langage. Il s’agit d’une performance réalisée par un groupe de performeur­-euse-­s qui effectueront plusieurs actions distinctes dans l’espace public. Chacune de ces actions sera répétée sept fois par jour au même endroit pendant une semaine.
1er juillet 2017
INSCRIPTION__CAMP DE JOUR ARTISTIQUE Le projet de camp de jour DÉFILER L’HISTOIRE souhaite célébrer le patrimoine et l'histoire du quartier St-Henri, afin de le faire connaître aux plus jeunes par le biais de trois ateliers de création dirigés par les artistes professionnelles Christine Comeau, Noémi McComber et Martin Dufrasne.
29 juin 2017
Lancement VERS LIBRES DARE-DARE est fier de lancer le recueil VERS LIBRES – 5 ans d’écritures publiques sur l’enseigne lumineuse – rendu possible grâce à la collaboration des Éditions du Noroît. MERCI aux artistes Geneviève Amyot, Chloé Beaulac, Rémi Beaupré, Soufïa Bensaïd, Nicole Brossard, Simon Brown, Claire Burelli, Daniel Canty, Alice Feldt, Cynthia Girard, Céline Huyghebaert, Odile Joron, Sylvie Laliberté, Isabelle Lamarre, Marie-Line Laplante, Sylvie Laplante, Arkadi Lavoie Lachapelle, Geneviève Letarte, Bruno Mainville, Hélène Matte, Viviane Namaste, Jeanne Painchaud, Marc-Antoine K. Phaneuf, Marie-Andrée Poulin, Rosana y Aris, Carl Trahan, Stéfanie Requin Tremblay et Josée Yvon.
10 juin 2017
PHIL ALLARD Suite à la sélection par le centre de diffusion d’art multidisciplinaire DARE-DARE, l’artiste PhiIippe Allard propose Freiner la chute, une œuvre éphémère monumentale. Cette œuvre pensée spécifiquement pour l’appel de projet lancé par l’arrondissement du Sud-Ouest, agit dans une lignée se rapprochant du land art. Par ce geste artistique fort et sans équivoque Freiner la chute crée un lien direct avec la problématique envahissante de l’agrile du frêne.
10 juin 2017
DOUGLAS SCHOLES La HALTE (anciennement appelée Centre de documentation) accueille une partie du projet Le flâneur : (re)marquer de l’artiste Douglas Scholes. Une photographie et une sculpture seront présentées, ainsi qu'une projection extérieure du film Wanderer: (re)Marking suivie d’une discussion avec l’artiste et la commissaire. Ce projet rend compte du canal de Lachine en tant qu’entité expérimentée par le personnage du flâneur, incarné par l’artiste, ainsi que par plusieurs contributeurs.
6 juin 2017
GUILLAUME LA BRIE Guillaume La Brie répare des éléments de mobilier urbain. Cette action se voit toutefois détournée par ses intentions artistiques, soucieuses d'anomalies. 6 au 10 juin 2017 : 1er bloc d'interventions dans l'espace public. Samedi 10 juin 2017, de 14h à 17h : vernissage à la roulotte DARE-DARE. 26 au 30 septembre 2017 : 2e bloc d'interventions dans l'espace public.