MENU

VIVA! ART ACTION

25 septembre 2019 - 28 septembre 2019

DARE-DARE demeure fidèle à sa tradition pour cette septième édition de VIVA!  

Nous avons donné pour mandat à l’artiste Christian Bujold d'élaborer sa sélection en favorisant des pratiques qui font résonner des enjeux qui animent le Centre d’artistes. Cette année encore, ont été privilégiées les pratiques d’art action in situ qui incorporent une mise en perspective de l’espace et de la durée comme une composante formelle et conceptuelle du travail.

╲╲╲╲╲

"La performance est surtout une question d’engagement. Cette notion se manifeste déjà, à priori de l’œuvre elle-même, lorsque l’artiste commet ses idées à la forme, aux actions et au contexte où elles seront mises à l’épreuve. En ce sens, il s’agit d’un engagement à l’aveugle qui place l’artiste au centre d’un paradoxe assez intéressant : son œuvre est fragile et peut s’effondrer à chaque instant, mais l’abandon est inconcevable. Ainsi, performer consiste à se positionner en pleine confiance dans le comble du doute.

De cette idée de l’engagement pourrait se décliner celle de l’authenticité, mainte fois ramenée, comme par la marée, lorsqu’il est question de performance. Naïvement peut-être, je préfère parler de sincérité et de pertinence et c’est ce qui, entre autre, me captive chez des artistes comme Alastair MacLennan et Guadalupe Martinez : la sincérité et la pertinence de leur engagement, autant envers les caractéristiques formelles, politiques et théoriques de la discipline, que par les champs thématiques qu’elle et lui abordent.

Doyen incontestable de la performance à l’échelle internationale, Alastair MacLennan remet en question la source psychologique et psychique du geste performatif chez l’artiste et les principes éthiques de son ancrage dans le monde. Par le langage absurde et critique attribuable au groupe Black Market International dont il fait partie, MacLennan expose les impacts de l’acte artistique et sa fonction critique sur l’écologie capitaliste et ses conséquences environnementales.

Guadalupe Martinez entretient tout autant un travail du territoire, traversé par les aspects politique, historique et social des choses, mais avec une perspective foncièrement féministe et identitaire. Des multiples qualités dont ses œuvres rhizomiques témoignent, j’insiste sur le caractère exploratoire orienté comme un effort de partage et de compréhension des informations que ses recherches exposent. La complexité de ses découvertes est performée dans une surprenante candeur, impliquant le public dans un jeu de sens multipliés."

Christian Bujold

╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲╲

ALASTAIR MACLENNAN est professeur émérite de beaux-arts à l'École d'art et de design de l'Université d'Ulster à Belfast. Il est l’un des principaux praticiens britanniques du spectacle vivant. Depuis 1975, il est basé à Belfast et est l'un des fondateurs du Art & Research Exchange et du Bbeyond Performance Art International de Belfast. Il est également membre du groupe européen de performance appelé «Black Market International».

Au cours des années 1970 et 1980, il réalise des performances longues durées en Grande-Bretagne et aux États-Unis, d'une durée pouvant aller jusqu'à 144 heures chacune et sans interruption, généralement sans manger ni dormir. Le sujet traité traitait de dysfonctionnements politiques, sociaux et culturels.  Il voyage beaucoup en Europe de l’Est et de l’Ouest, ainsi qu’aux États-Unis et au Canada, où il présente «Actuations» (le terme qu’il privilégie pour désigner ses Performances / Installations).

////////////////////////

GUADELUPE MARTINEZ est une artiste, chercheuse et éducatrice vivant à Vancouver, en Colombie-Britannique. Sa pratique explore les relations poétiques et politiques entre le corps, la mémoire et le lieu. À travers un processus basé sur la recherche, Martinez crée des installations et des performances qui examinent l'invisibilité de récits particuliers et leur relation historique avec le temps et le lieu. En examinant la relation entre le corps et les lieux de la vie quotidienne dans lesquels celui-ci performe, Martinez développe gestuelle et chorégraphie comme des principes unificateurs dans lequel matières, corps et lieux convergent. 

Guadelupe Martinez a grandi à Buenos Aires où elle a complété un baccalauréat en beaux-arts à l'Instituto Universitario Nacional del Arte. Elle est titulaire d'une maîtrise en beaux-arts de l'Université de la Colombie-Britannique à Vancouver, où elle vit depuis 2008. En 2010, Martinez a assisté à la résidence en Master Class avec Ken Lum au Banff Centre for the Arts, ce qui a considérablement influencé le développement de son travail. Martinez est chargé de cours en arts de la scène et art performance à l'Université de la Colombie-Britannique. Ses recherches en cours sur la performance et la pédagogie portent sur des notions d'incarnation, de phénoménologie, de guérison et de décolonisation des corps et des institutions.

////////////////////////

DARE-DARE en parteriat avec VIVA! présente

IGNACIO PÉREZ PÉREZ est un artiste nomade né à Caracas au Venezuela en 1984. Sa pratique s’articule par diverses formes d’expression: la performance, la photographie de rue, la marche, la poésie, la méditation et la création de réseaux. Par le biais celle-ci, il explore le Monde phénoménal comme s’il s’agissait d’une longue aventure qui nous mène là où nous sommes. Ignacio conçoit des expériences collectives ludiques, rituelles et contemplatives qui cherchent à observer et à rendre compte de l'altérité et de sa perpétuelle transformation dans notre quotidien.

Ignacio Pérez Pérez a exposé ses œuvres dans des espaces publics, des musées et des festivals en Amérique du Nord et du Sud, ainsi qu'en Europe. En 2006, il a cofondé avec Aidana Rico et Amira Tremont, PERFORMANCELOGÍA, une organisation dédiée à la diffusion de la documentation sur la performance (www.performancelogia.blogspot.com), et depuis 2008, il est membre de PerfoLink, une plate-forme latino-américaine pour la performance (www. perfolink.org). En 2009, il a lancé Global Performance Art Walks (http://facebook.com/globalperformanceartwalks), un projet collectif de performances réalisées par la marche. Ignacio vit et travaille actuellement à Helsinki, en Finlande.