MENU
Projets antérieurs


19 septembre 2021
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE C'est avec grand plaisir que nous vous convoquons à l'Assemblée Générale Annuelle (AGA) de DARE-DARE qui se tiendra le dimanche 3 octobre 2021 de 10h à 13h par visioconférence.
10 septembre 2021
Projection en plein air L'ARCA, l'AAMI et DARE-DARE sont fiers de présenter une vidéo informative en sept parties intitulée Un centre d’artistes autogéré, c’est quoi ?
21 août 2021
Lancement de programmation DARE-DARE lance sa programmation annuelle TRADUCTION par une rencontre festive au parc Ste-Cunégonde, samedi 21 août.
6 août 2021
JOSIANNE POIRIER Pour conclure sa résidence de recherche d'un an, l'autrice Josianne Poirier a fabriqué le fanzine Plus que deux.
6 août 2021
DUOLOGIE I & II Un événement de clôture extérieur, après deux années de programmation DUOLOGIE impliquant 6 tandems originaux formés par DARE-DARE, permet de revenir sur les projets réalisés. Présentations en primeur et deux lancements au programme.
29 juillet 2021
ROSELINE LAMBERT Raciner veut dire « prendre racine ». Roseline Lambert nous présente douze végétaux enracinés dans le parc Sainte-Cunégonde. Ces mots de plantes et d’arbres sont traduits en plusieurs langues pour témoigner des sonorités humaines que ces plantes ont entendu au cours de leur règne végétal.
3 juillet 2021
Saison 2021 de La HALTE Saison estivale 2021. Bienvenue dans notre petite bibliothèque dont la collection sur l’art public embrasse diverses thématiques : art vivant, poésie, architecture, livres d’artistes.
15 juin 2021
FABULER LA RECHERCHE Reprenant les tactiques de Fabuler l’école, cette métamorphose propose la composition de duos formés d’un.e praticien.ne.s-chercheur.euse.s en arts et de d’un.e chercheur.euse.s issu.e.s des sciences sociales.
1er juin 2021
Jennifer Alleyn et Raphaëlle de Groot Ouvrant les portes d’un atelier virtuel, elles nous convient à la mise en commun. Que partageriez vous de vous-mêmes ? Un objet? Une lettre? Un outil? Une question?
5 mai 2021
AMÉLIE DUMOULIN À l'enseigne lumineuse, Amélie Dumoulin propose de faire "sécher" des mots repêchés après lavage et d'explorer les interférences de traductions qu'on retrouve fréquemment sur les étiquettes de vêtements et aux manuels d’instruction d'appareils ménagers.






.