MENU
Projets antérieurs


3 juillet 2021
Ouverture de La HALTE Saison estivale 2021. Bienvenue dans notre petite bibliothèque dont la collection sur l’art public embrasse diverses thématiques : art vivant, poésie, architecture, livres d’artistes.
15 juin 2021
FABULER LA RECHERCHE Reprenant les tactiques de Fabuler l’école, cette métamorphose propose la composition de duos formés d’un.e praticien.ne.s-chercheur.euse.s en arts et de d’un.e chercheur.euse.s issu.e.s des sciences sociales.
1er juin 2021
Jennifer Alleyn et Raphaëlle de Groot Ouvrant les portes d’un atelier virtuel, elles nous convient à la mise en commun. Que partageriez vous de vous-mêmes ? Un objet? Une lettre? Un outil? Une question?
5 mai 2021
AMÉLIE DUMOULIN À l'enseigne lumineuse, Amélie Dumoulin propose de faire "sécher" des mots repêchés après lavage et d'explorer les interférences de traductions qu'on retrouve fréquemment sur les étiquettes de vêtements et aux manuels d’instruction d'appareils ménagers.
15 avril 2021
BIBLIOTHÈQUE VIVANTE Ce printemps, DARE-DARE offre à sa communauté un programme d’emprunt réunissant une collection hybride d’histoires faites de gestes et de paroles par : Amélie Brindamour, Maria Ezcurra, Melza Harvey, Emmanuelle Jacques, Mélissa Longpré, Noémie Sauvageau et Roberto Santaguida.
7 avril 2021
DIDIER MORELLI + SYLVIE TOURANGEAU Tout au long du projet, ce sont des objets transactionnels envoyés par la poste qui ont activé un dialogue entre les deux artistes de générations différentes.
7 mars 2021
LYNDA GAUDREAU + MICHELLE LACOMBE Michelle Lacombe et Lynda Gaudreau ont été en communication à distance, comprenant des échanges de références, de croquis et de documentation d'explorations, tirés à la fois de l'histoire de l'art occidental et de leurs pratiques respectives.
3 février 2021
TRADUCTION Compte tenu de la pandémie, le comité de programmation sélectionnera des propositions artistiques qui composent astucieusement et de façon cohérente et créative avec les mesures sanitaires en cours.
2020
18 novembre 2020
FAYE MULLEN + JADE KONWATARONI Pendant que plusieurs de nos proches hibernent, nous entrons dans le deuil pour nous réveiller comme ceuzes qui récoltent des rêves tout au long de l'hiver. Nos ancêtres, proches de la présence du vent du nord, tissent de multiples réalités en repliant le temps et en nous ouvrant au sacré de l'imagination.
10 septembre 2020
Douglas Scholes L’installation propose une alternative à l'idée conventionnelle de l'art public comme étant à la fois : statique, immuable et pérenne. Ici, l'accent est plutôt mis sur la temporalité, l'éphémérité et le changement –trois qualités esthétiques qui caractérisent l’œuvre de Douglas Scholes.






.