MENU

DIDIER MORELLI + SYLVIE TOURANGEAU

Télépathie active : Ça dialogue !

7 avril 2021 - 28 avril 2021

Un des membres du duo vit à New York et l'autre habite dans un village du Québec. Tout au long du projet, ce sont des objets transactionnels envoyés par la poste qui ont activé un dialogue entre les deux artistes de générations différentes. Ils proposent une forme d’échange invisible à communiquer ensuite à une audience à Montréal sans que la physicalité de leurs deux corps soit au rendez-vous.

Ce qui nous motive c'est de quelles façons les principes dialogiques peuvent être construits dans l'invisibilité et la circulation des pensées activées par des éléments concrets (mots, images, dessins, collage, petits objets) échangés entre nous et par des séances télépathiques au quotidien. Chacun a tenté, à sa façon, de nourrir ce dialogue basé davantage sur l'activité imaginaire et la construction de données plus ou moins fictives que sur les particularités matérielles ou les combinaisons identitaires qui nous définissent.

Les informations obtenues dans l'invisibilité de nos pensées en action ont animé les stratégies que nous inventons afin de rendre perceptible cette forme de télépathie. Comment peut-on extraire l'aspect performatif (le je ne sais pas de ce que je donne à lire) d'une intention de communication réciproque plutôt que de porter son attention sur la matérialité des éléments transmis ?

L'appel télépathique s'est conclu par une rencontre publique post-télépathique sur Zoom.



Didier Morelli, qui est né et a grandi à Montréal, est un artiste interdisciplinaire qui allie pratique et recherche à partir d’explorations didactiques et performatives. Morelli est candidat au doctorat au Department of Performance Studies à la Northwestern University à Chicago, Illinois. Sa pratique de l’art vivant comporte des actions axées sur l’endurance, le contexte et la relation. Son travail réalisé en atelier, qui intègre des éléments d’installation, de dessin, de photographie et de vidéo, a été présenté dans des expositions individuelles (Katherine Mulherin Gallery, Toronto, 2012; the Defibrilator Performance Art Gallery, Chicago, 2015; et SIGHTINGS à la Galerie Leonard & Bina Ellen, Montréal, 2016), et collectives (la Galerie Audain, Vancouver, 2015). Il a présenté des performances au 7a*11d International Festival of Performance Art, Toronto, 2014 ; à la Buenos Aires Performance Art Biennial, Buenos Aires, 2017 ; et à ViVA Art Action, Montréal, 2017. Ses écrits ont été publiés dans Canadian Theatre Review, C Magazine et esse arts + opinions.

Sylvie Tourangeau est considérée comme une pionnière de l’art performance au Canada. Depuis 1978, ses actions, ses ateliers collectifs et ses coachings individuels créent un espace actif d’expérimentation de la conscience performative à travers des actions minimales qui renchérissent la qualité de présence, soutiennent l’intensité et personnifient le lien avec le spectateur. Performances, art relationnel, pratiques furtives et rituels de circonstances sont des pratiques dans lesquelles elle s’investit. Elle a aussi publié des livres d’artistes et plus d’une soixantaine d’articles sur un ensemble important de performeur.es. Avec le collectif TouVA, elle publie, en 2017, l’ouvrage bilingue Le 7e Sens à propos du performatif. Elle fonde le lieu de formation interdisciplinaire Espace Sylvie Tourangeau, (Joliette 1995 à 2007) et développe un lieu de résidences d’artistes, au cœur du patrimoine bâti du Québec, La maison aux volets jaunes (2015-2017) et La nouvelle maison jaune (2018-) vouées aux arts performatifs.


Projets antérieurs


10 septembre 2020
Douglas Scholes
5 septembre 2020
La ville divergente
19 juillet 2020
Martín Rodríguez





.